La ferme Bio Ranzo parie sur « l’or rouge » camerounais

Plus de naturel dans les cultures, pour plus de naturel dans votre assiette ! Retrouvez sur ce site des infos, astuces, techniques agricoles et au cameroun.

comment réussir la culture de l’ananas ?

La culture de l’ananas au Cameroun et partout ailleurs est assez sollicitée par les agriculteurs et les investisseurs.

Le secteur de l’élevage au Cameroun

De la gestion des ressources au choix de la race de l’animal en passant par l’entretien du cardre d’élevage , il est important de connaître certaines règles pour se lancer dans ce projet...

La ferme Bio Ranzo participe au leadership du Cameroun dans la production de banane

Organisée, structurée et compétitive, la ferme Bio Ranzo grace à sa filiale banane plantain voit les ressources financières de l’ensemble des acteurs de la filière augmenter et leur condition de vie s’améliorer.

Reportages, témoignages et interviews sur le management et la gestion des travaux agricoles.

Au Cameroun, l’agriculture redevient un métier d’avenirLa ferme bio Ranzo se démarque par la diversification de ses activités( polyculture-élevage). Entreprise dédiée à la production agricole et l’élevage caractérisée par une gestion unique et des moyens de production propres. Située dans la periphérie de yabassi; plus précisement à bonepoupa , la Ferme Bio Ranzo est le premier du genre à se positionner dans l’agriculture et  l’élevage  intégral Bio qui a pour but, de fournir des produits de qualité et satisfaire la demande entre autres.

DIFFERENTS SERVICES

De plus en plus de consommateurs sont en quête d’une alimentation plus saine et plus écologique. Pour répondre à cette demande, de nombreux agriculteurs se lancent dans la production integralement Bio . Par ricochet, cette tendance entraîne le développement des métiers et services, de l’approvisionnement et la logistique ou encore du conseil auprès des collectivités territoriales, notamment dans le cadre des politiques de santé et d’alimentation. Autant de métiers et services  à la recherche de profils variés..

FERME BIO RANZO : une ferme aux normes internationales

Fondé en 2018, le Domaine agricole et d’élevage la Ferme bio Ranzo ( FBR ) produit des fruits, légumes, poissons et viandes  frais de haute qualité. Installé sur 200 hectares avec une surface active de 120 hectares, ce domaine est l’un des plus grands du Cameroun. Même si son expansion et sa formalisation ne sont effectifs que depuis 2018, il n’aura pas fallu longtemps pour que la FBR se positionne comme l’un des leaders camerounais sur le marché de l’agroalimentaire.

Avec un investissement privé, ce domaine a réussi à se conformer aux normes internationales pour assurer une qualité supérieure à sa production. Sous la gestion de son jeune PDG, Docteur Raoul,  le domaine aux allures de ferme américaine veut relever le défi de la modernité agricole.

A partir de 2019, la Ferme Bio Ranzo grâce à ses activités diversifiée commence à convoiter les certifications (GAP et TESCO ; en cours d’obtention ) pour sa bonne pratique de l’agriculture et d’élevage . Ces certifications lui permettront alors de se mettre au diapason des normes internationales en matière de produits agricoles et d’elevages ; surtout de vendre ses cultures dans les pays européens.

Aujourd’hui, la FBR est le premier du genre à se positionner dans l’agriculture et l’élevage intégral Bio , qui s’auto-alimente en énergie électrique produite à partir d’un biodigesteur grâce aux escréments de porcherie et de la volaille réutilisable comme engrais de la ferme.

L'AGRICULTURE

“Après l’agriculture, l’industrie et le service, l’humanité est définitivement rentrée dans l’ère du savoir. Ce sont ceux qui savent qui feront la différence.”

La Ferme Bio Ranzo ne sert plus seulement  à nourrir les populations, mais à produire des devises.

L’option de l’agriculture biologique est notre crédo. C’est aussi ce qu’on appelle agriculture propre, parce qu’elle préserve l’environnement, protège l’agriculteur et le consommateur de par la qualité des intrants utilisés et celle des produits vendus.

CULTURE DE LA BANANE

LES METHODES AGROECOLOGIQUES DE LA FERME BIO RANZO

En culture BIO RANZO la banane douce s’adapte d’emblée aux méthodes agroécologiques de la plantation à la récolte.

Le défrichage du champ s’effectue avant les pluies. Après, vient le piquetage: 2,5 m sur la ligne et entre les lignes. Ce qui fait une densité de 1600 plants à l’hectare. Puis, la trouaison : 40 cm de diamètre et 40 cm de profondeur. Enfin, l’application de 12,5 kg environ de fiente, de compost ou de fumier par trou que l’on mélange avec la terre de surface. Le trou est ainsi prêt à accueillir le rejet.

Les rejets peuvent être récoltés dans d’anciennes bananerais qui n’ont pas reçu de produits nocifs. Ils doivent être parés en prenant soin d’enlever toutes les racines et toutes les tâches noires. Ensuite, ils sont laissés à l’ombre pendant 2 à 3 jours avant d’être plantés.

Le planting des rejets se fait en saison pluvieuse dans des trous de 30 à 45cm de profondeur et 45cm de diamètre. Il faut prendre soin de mettre au bas du trou 2 à 3 poignées de fumier (fiente ou compost). Par la suite, ne remplir le trou qu’avec de la terre de surface jusqu’à 10 cm d’épaisseur et tasser fermement.

L’entretien est manuel et permet de garder le champ propre. Il faut effeuiller les bananiers régulièrement pour éliminer les feuilles malades qui sont systématiquement mises hors des parcelles pour être brûlées ou à défaut placées au sol, le dos retourné vers le sol. L’entretien consiste aussi à couper la fleur mâle après complète floraison.

Le tuteurage est systématique ainsi que l’ensachage des régimes par des gaines plastiques après nettoyage des régimes sur pieds.

La récolte survient 11 à 15 mois après planting suivant les variétés. Les régimes coupés doivent être transportés avec délicatesse jusqu’au lieu du conditionnement, puis dépattés. Les mains de banane ainsi obtenues sont lavées à l’eau plate et disposées dans des cartons de 5 et 15 kg. La banane est récoltée le jour même de l’emballage et à défaut, la veille.
La banane biologique de la Ferme bio Ranzo a bon goût et une bonne texture, avec une pulpe charnue et dense.

 

CULTURE DU PIMENTS

LE PIMENT RANZO COMPLICE DU GOÛT

Emblème de la Ferme Bio Ranzo , le piment Ranzo s’invite désormais à notre table. Sa subtilité et sa finesse aromatiques subliment la cuisine, des mets les plus simples aux mets les plus raffinés. Sans agressivité, son piquant progressif permet aux aliments de développer leur propre saveur et de révéler les arômes spécifiques.

Le piment se cultive partout au Cameroun mais le piment  Ranzo se cultive rien que sur les terres de la Ferme Bio Ranzo et tout au long de l’année.
Par son goût généralement épicé, le piment Ranzo est bien apprécié dans l’alimentation humaine. C’est un légume très riche en vitamine C.

EN CORDE, le piment frais ou sec s’utilise en condiment, tel quel, en lamelles très fines dans une sauce, une omelette, en petits morceaux dans une soupe, un plat mitonné ou dans un court-bouillon.

EN POUDRE, le piment accompagne tout le repas, accommodant tout particulièrement viandes et légumes, poissons et crustacés. Long en bouche, le piment donne du caractère à la cuisine gastronomique et se conjugue parfaitement à la cuisine de terroir ainsi qu’à la cuisine actuelle.

PLUS ORIGINAL, le piment s’harmonise avec les desserts, les fruits frais ou compotées, et le chocolat. D’ailleurs, des chocolatiers de renom élaborent de délicieuses spécialités au Piment d’Espelette.

EN DÉCORATION, le piment révèle les talents créatifs de chacun. Sa couleur chaleureuse et sa mouture réveillent et embellissent assiettes et plats.

Sa haute qualité et sa composition exempte de tout conservateur et additif font du piment d’Espelette une épice délicate :

 Conseils de conservation : penser à le conserver à l’abri de la lumière, de l’humidité et au frais.

 Conseils d’utilisation : assaisonner vos plats de Piment d’Espelette, en fin de cuisson plutôt qu’en début, ses arômes en seront préservés.

 

CULTURE DE LA TOMATE

L'OR ROUGE DE RANZO
Facile à cultiver, décorative, variée et tellement savoureuse quand on la cueille à même le pied : la tomate est incontournable au potager ou… sur un simple coin de balcon !  Pour les fermiers , elle s’avère facile à cultiver pour peu que l’on lui fournisse un sol riche et une bonne dose de soleil.
La tomate de pleine terre est de nos jour devenue très rare, puisqu’en générale celle que l’on trouve en grande distribution est produite dans un substrat artificiel et alimentée par on ne sait trop bien quoi …
Ici, à la Ferme Bio Ranzo, les Fermiers  plantent les tomates dans la vraie terre du champ, alimentées par du compost d’origine organique, de l’eau de source et du soleil. C’est tout ! Une éventuelle bouillie bordelaise leur sera appliquée au besoin et le reste est le fruit d’un dur labeur de pinçage,  de guidage et de cueillette.
Notre façon artisanale de travailler nous permet de cultiver des variétés anciennes, très délicates de goût et de chair pour lesquelles une manipulation industrielle leur serait fatale. C’est pour cette raison justement qu’elles ne se retrouvent quasiment jamais sur le circuit commercial habituel des grandes surfaces et les marchés.  la Ferme Bio Ranzo, le meilleur de la terre…

CULTURE DE L'ANANAS

LA FERME BIO RANZO S’engage dans la culture de l’ananas bio : le fruit exotique incontournable

En matière de culture d’ananas bio,  Beaucoup d’opérateurs agricoles camerounais y opèrent déjà depuis plusieurs années. Une bonne partie de ‘‘l’ananas avion’’ encore appelée ‘‘ananas export’’ issue des plantations de la Ferme Bio Ranzo dans le littoral non loin de Douala, est produit selon le cahier de charges des certificateurs bio internationaux, pour le marché extérieur. D’où son coût élevé. 

Le mode de culture de l’ananas bio de Ranzo n’a pas d’impacts négatifs sur l’environnement et la santé des cultivateurs. Il garantit, entre autres, une bonne gestion de la fertilité des sols et la sécurité alimentaire des agriculteurs et de leur famille. Rappelons que les principales filières ananas bio sont couvertes selon les règles du commerce équitable garantissant aux petits producteurs de meilleures conditions de travail et de vie.

Bien le choisir et le conserver

La couleur : L’ananas biologique est vert, même à maturité, car il ne subit aucun traitement pour modifier sa couleur externe au moment de la récolte. De même, il ne se voit appliquer aucun traitement après récolte (pas de fongicide, pas de cire, etc.) et ne doit sa bonne conservation qu’à sa qualité interne et à celle de la chaîne de froid tout au long des étapes, qui vont de la récolte à la consommation.

Un ananas bien parfumé, dense et ferme, à la peau exempte de tâches et de meurtrissures sont des bons indicateurs de qualité. En revanche, un plumet vert et frais ne l’est pas toujours. L’aspect extérieur n’est pas systématiquement lié à la saveur interne du fruit ! Pour le conserver dans les meilleures conditions et profiter de son goût, évitez le réfrigérateur : il ne supporte pas bien les températures inférieures à 8°C. Par contre, s’il est en tranche, là, il est possible de le conserver 2 à 3 jours, à l’abri de l’air dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Les meilleures périodes de vente

L’ananas bio de Ranzo  est généralement disponible toute l’année, mais la meilleure période reste d’octobre à mai, moment où il est le plus sucré.

Gestion du rayon

L’ananas est fragile, craint les chocs et les écarts brusques de température. Évitez de le présenter en masse sur une hauteur. Prenez garde au température, il évolue rapidement en rayon lorsqu’il fait chaud. La durée d’entreposage est de 3 à 5 jours selon sa maturité. Il est préférable de le laisser en rayon le soir au moment de la remballe. Théâtralisation , animation et dégustation sont indispensables pour optimiser les ventes et favoriser l’achat d’impulsion.

CULTURE DE PASTEQUE

LA FERME BIO RANZO REUSSIT LA CULTURE DE LA PASTÈQUE
Les pastèques auraient été introduites par les croisés qui les découvrirent chez les Arabes. Cette Cucurbitacée fait aujourd’ hui partie des fruits emblématiques de la Ferme Bio Ranzo ! Bien que la pastèque apprécie un sol enrichi en compost mûr, elle est moins exigeante que le melon ; en contrepartie, elle demande plus d’eau. Vous n’échapperez pas au binage ni au sarclage. Les arrosages doivent être réguliers et un paillage du pied est fortement recommandé.

En pratique

Semis

Les semis de pastèque de la ferme bio ranzo  se font du mois de mars au mois d’avril. La germination des graines nécessitant de la chaleur (20°C minimum) et de l’humidité, ils se font, la plupart du temps, sous châssis ou en serre, en comptant environ 4 semaines avant de les transplanter (si le climat le permet, et à l’aide d’une cloche, vous pouvez vous lancer dans un semis en pleine terre afin d’éviter d’abîmer les racines fragiles). Plantez trois graines dans un godet rempli de terre riche et légère. Après avoir conservé le plant le plus beau, transplantez-le, avec sa motte, dans une terre bien réchauffée, drainée, meuble et profonde, en lui réservant un espace d’un mètre de rayon.

Récolte

La récolte des pasteque de la ferme bio ranzo démarre début juillet , courant août pour les autres. Cueillez les fruits au fur et à mesure des besoins, et seulement lorsqu’ils sont bien mûrs. Pour savoir quel est le bon moment, l’astuce consiste à lui taper dessus ! Et si elle « sonne creux », elle est prête à être croquée. Pour ceux qui n’ont pas l’oreille musicale, observez la vrille et la fausse feuille situées près de la pastèque : elles doivent être desséchées. Une fois cueillies, les pastèques se conservent dans un endroit sec.

 

LA CULTURE DES LEGUMES

LES LEGUMES BIO DE RANZO

LA PRODUCTION DE LÉGUMES BIO : UNE DYNAMIQUE EN PROGRESSION CONSTANTE

La partie que l’on cueille sur une plante potagère et qui est destinée à l’alimentation ; c’est le fruit dans les haricots, les pois ; c’est la racine dans les navets, les carottes ; c’est la feuille dans les laitues, les chicorées ; c’est la fleur dans le chou-fleur, etc.
Terme de botanique. Gousse. Le fruit de cette plante est un légume.

A la ferme Bio Ranzo, il existe une grande diversité de légumes produits en bio : des légumes racines (carottes, panais…) aux légumes feuilles (épinards, blettes, salades) ou fleurs (artichauts…). Certains sont produits à la main et d’autres produits de manière plus mécanisée.

Tout comme cette diversité de produit, la filière des légumes bio est composée de structures de production et de commercialisation variées : permaculteur, maraicher diversifié en circuit court, maraicher spécialisé, légumier de plein champ ou céréalier diversifiant sa rotation, tous les formats existent. Chaque métier possède ses spécificités…

 

 

 

 

L'ELEVAGE

Le secteur de l’élevage s’impose actuellement comme une valeur sûre et énorme de l’économie camerounaise. La Ferme Bio Ranzo participe ainsi à la formation du Produit Intérieur Brut ( PIB ) et procure des revenus de la population rurale.

ELEVAGE DU PORC

SYSTEMES D'ELEVAGE

Les trois systèmes d’élevage

Les 03 systèmes d’élevage pour les porcs de la Ferme Bio Ranzo : en bâtiment sur caillebotis, en bâtiment sur paille, en plein air. En fonction de ses aspirations et des caractéristiques de son exploitation (ancienneté, surface, nombre de personnes, climat…), l’éleveur fait le choix de l’un ou l’autre mode d’élevage. Il peut également combiner élevage sur paille et élevage sur caillebotis, ou encore bâtiments et accès extérieur pour les animaux.

L’élevage en bâtiment sur caillebotis

 

Les animaux vivent dans des bâtiments dont le sol est ajouré. Appelé caillebotis, ce sol permet l’évacuation rapide des déjections animales et de l’eau de lavage du sol dans des fosses situées dans la partie basse des bâtiments. Le porc est un animal qui aime la propreté : l’élevage sur caillebotis répond à ce besoin en permettant de garder un espace de vie toujours propre pour les animaux. Le mélange de déjections et d’eau s’écoule ensuite vers des cuves de stockage : les fosses à lisier. Le lisier est stocké en attendant le moment propice à la fertilisation des cultures. En France, 95% des porcs sont élevés en bâtiment sur caillebotis. C’est aussi le mode d’élevage le plus répandu en Europe et dans le monde.

L’élevage en bâtiment sur litière

Comme pour l’élevage sur caillebotis, les porcs sont élevés dans des bâtiments à une différence près : le sol n’est pas ajouré mais bétonné et recouvert d’une litière. Cette litière, faite la plupart du temps de paille, peut également être constituée de sciure ou de copeaux de bois. Ce type d’élevage nécessite d’avoir suffisamment de paille disponible et demande davantage de main d’œuvre car la litière doit être changée régulièrement pour conserver un espace suffisamment propre aux animaux. Ce système est en outre souvent lié à des démarches qualité spécifiques.

L’élevage en plein air

Dans ces élevages, les animaux sont élevés à l’extérieur. Le porc étant un animal sensible aux variations de température, il doit être protégé du froid et de la chaleur. L’éleveur dispose alors des abris paillés à l’intérieur et surmontés d’une toiture en tôle. Il met également en place des clôtures de protection contre la faune sauvage. Ce système d’élevage nécessite de disposer de surface de terres suffisantes pour assurer une rotation des parcelles. L’élevage en plein air est souvent lié à des démarches qualité spécifiques.

ÉLEVAGE DE POULETS

ÉLEVAGE DE POULETS DE CHAIR : Notre gamme de produits presque complète

Plateaux d'aliments FluxX 330 & 360

Nous investissons beaucoup de temps et de ressources dans le développement et le perfectionnement d’équipement intérieur moderne du bâtiment d’élevage de poulets de chair. Pourquoi ? La consommation mondiale de viandes de volaille augmente, un développement qui n’est pas dû au hasard : elle est avantageuse, nourrissante et savoureuse !

Conjuguée à l’évolution des habitudes alimentaires dans de nombreux pays émergents et en développement et à la croissance démographique , cela signifie : l’élevage de volailles continuera d’augmenter ! 

ELEVAGE DU POISSON SILURE

DU POISSON LOCAL ARRIVE SUR LES ETALS DES SUPERMARCHES

Du poisson local arrive sur les étals des supermarchés au Cameroun

Les silures, variété de poissons produite dans les étangs de la Ferme Bio Ranzo , peuvent désormais être achetés dans des supermarchés, au lieu des marchés dédiés dans lesquels les ménagères retrouvaient jadis ce type de poisson.

Conservés vivants dans des cuvettes remplies d’eau, ces poissons sont de plus en plus visibles dans des supermarchés des villes de Yaoundé et Douala, pour le grand bonheur des consommateurs, prêts à débourser entre 2000 et 3500 francs Cfa pour se procurer le kilogramme, contre 1500 francs Cfa en moyenne pour le poisson importé.

Le poisson local de la Ferme Bio Ranzo rejoint ainsi sur les étals des supermarchés d’autres produits tels que le bâton de manioc ou encore l’huile de palme, produits locaux auxquels les exploitants des supermarchés préféraient souvent des pendants importés.

ELEVAGE DU LAPIN

CUNICULTURE : INVESTIR DANS L'ELEVAGE DES LAPINS

Élevage des lapins au Cameroun

A la Ferme Bio Ranzo l’élevage des lapins se pratique pour diverses raisons:
  • La chair blanche du lapin est délicieuse, de bonne qualité et peu grasse.
  • Il existe peu de tabou religieux sur la chair de lapin.
  • c’est un animal très prolifique (se multiplie rapidement).
  • La quantité de viande que fournit un lapin suffit pour préparer un  repas pour une famille.
  • Un gros investissement initial n’est pas nécessaire pour se lancer dans la cuniculture commerciale.

1- Le logement

L’élevage des lapins se fait généralement dans des clapiers de superficie:
  • 1 m2 pour les races lourdes.
  • 0,8 m2 pour les races moyennes.
  • 0,6 m2 pour les races légères. 
NB: on peut superposer jusqu’à 3 clapiers ce qui veut dire que sur une superficie de 100 m2 on peut mettre environ 120 clapiers voir plus.

2- L’alimentation

L’alimentation du lapin est constituée principalement de fourrage (herbes de haute qualité énergétique et protéique) et de concentré.Une bonne alimentation des animaux assurera une bonne croissance et une bonne reproduction de ces derniers. La conception d’un ratio sera faite en fonction des besoins nutritionnels quotidiens des animaux et de leurs stades physiologiques. Ce ratio devra être de moindre cout et sa conception devra être faite par un professionnel ainsi que le choix du fourrage qui sera distribué.
NB: l’aliment devra être distribué de manière rationnée afin d’éviter le gaspillage et de rester dans les normes économiques.

3- La reproduction

Les lapins entrent en reproduction généralement a l’age de 06 mois pour le mâle et de 05 mois pour la femelle. L’éleveur devra être capable de détecter à quel moment la lapine est réceptive au mâle et devra la faire saillir(accoupler) par celui ci; une fois la saillie terminée, il devra faire un diagnostique de gestation environ 18 jours plus tard.s’il s’avère que la lapine est gestante, l’éleveur devra mettre une boite à nid le 25 ième  jour après la saillie soit 03 jour avant la mise bas qui a généralement lieu  entre le 28 ième et le 32 ième jour après la saillie. Une lapine peut donner naissance entre 08 à 17 lapereaux en fonction des races.

4- Rentabilité

l’élevage des lapins est un élevage très rentable
exemple : en vendant les lapereaux
achat de 2 lapines prêtes à mettre bas: 20.000 X 2 = 40.000 fcfa
construction des cages: 10.000 X 2= 20.000 fcfa
alimentation:………………………………..20.000 fcfa
mangeoires et abreuvoirs……………….1000 fcfa
imprévus……………………………………..6100 fcfa
total…………………………………………….87.100 fcfa
recettes: à la vente des premiers lapereaux sevrés âgés de 2 mois on aura 
20 lapereaux X 5000=100.000 fcfa
Lorsque l’on recroise les lapines, on aura juste les dépenses à faire pour l’alimentation qui s’élève à 20.000 fcfa tous les 2 mois et pour la prophylaxie qui est de 5000 fcfa; on obtient à la deuxième mise bas environ 28 lapereaux X 5000=140.000 fcfa. Il faut savoir qu’à la première mise bas la lapine donne naissance à moins de lapereaux qu’a la deuxième mise bas.
NB: les 2 lapines pourront produire de manière économiquement rentable pendant environ 2,5 ans soit 10 mises bas par lapines ce qui fera un total de 266 lapereaux si l’on considère quelques pertes.

Récapitulatif sur l’élevage des lapins

achat de lapines gestantes 20.000 X 2= 40.000fcfa
Cages………………………………………………20.000fcfa 
mangeoires et abreuvoirs……………………1000fcfa
boite à pharmacie……………………………….50.000fcfa
alimentation……………………………………….270.000fcfa
imprévus……………………………………………38000fcfa
total…………………………………………………..419.000fcfa
à la vente de 266 lapereaux sevrés on obtient des recettes de 266 lapereaux X 5000 fcfa = 1.330.000 fcfa soit un bénéfice de 911.000 fcfa en 2,5 ans juste avec 2 lapines.

ELEVAGE DE LA CARPE

PRODUCTION DE LA FERME BIO RANZO
Pisciculture : Des particuliers se lancent - Journal L'Economiste du FasoPisciculture : Elevage de poissons en Viviers Mobiles ou Bacs Hors Sol -  YouTube
Apport de nourriture

L’utilisation de nourriture naturelle a été mentionnée dans d’autres sections de cette fiche technique. Elle est parfois supplémentée avec de l’aliment formulé dans la ferme ou un aliment commercial.
 

Techniques de récolte 

Les étangs non vidangeables, ou vidangeables avec un long canal de récolte, ou étangs avec une fosse interne ou externe sont utilisés pour l’élevage de carpes. Les poissons sont normalement récoltés par une seine. La longueur du filet doit être 1,5 fois la largeur de l’étang, sans dépasser 120-150 m de long.
Dans les étangs non vidangeables, la récolte sélective peut être faite. Le poids maximum de carpe qui peut passer à travers les différentes mailles du filet sont: taille de maille 20 mm = 40 g; 30 mm =100 g; 35 mm =170 g; 40 mm = 270 g; 50 mm = 400 g.
Comme, la carpe garde la zone d’élevage sans vases où elle cherche normalement sa nourritures, l’alimentation doit alors être fait pendant toute la période d’élevage dans la zone de récolte. Au moment de la récolte l’eau doit être vidée doucement (entre 1-3 jours pour un étang de 1 ha, et entre 8-14 jours pour un étang de 30-60 ha).
Les poissons se groupent dans la partie la plus profonde de l’étang, sauf si ils sont effrayés par une diminution brusque du niveau d’eau, ou par des bruits. Comme les carpes ont tendance à nager vers l’arrivée de l’eau, une petite quantité d’eau est coulée dans l’étang à côté du point de drainage pour concentrer les poissons, spécialement si la température de l’eau est élevée. Quand un grand nombre de poissons est concentré dans la fosse de récolte l’aération doit être fournie. L’aspersion de l’eau à la surface est normalement insuffisante. La récole partielle (sans tenir en compte si l’étang est vidangeable ou pas) augmente la production totale des étangs en améliorant les conditions de la population restante.

Manipulation et traitement 

Si la récolte est faite dans l’eau chaude, les poissons sont pré-conditionnés par un stress répétitif avant la pêche au filet. Les poissons récoltés peuvent être transférés vivants dans des bacs aérés pour 3-5 heures, si le rapport poisson/eau ne dépasse pas 1:2. La densité des poissons dans les bacs de transport et la durée de transport dépend de la taille du poisson, de la température et de l’aération.
Si, durant la récolte, le poisson a été séduit par l’aliment, le temps du transport doit être très court, puisque la demande en oxygène de poissons rassasiés est élevée.
La majorité des carpes est transférée vivante aux marchés, et elles sont vendues soit vivantes soit fraîchement emballées. Des essais, à grande échelle, de désossement de carpes en France ont été réali

ELEVAGE DE CANARDS

L’élevage de canards avec des équipements professionnels

Caillebotis plastique BD

La viande de canard est un aliment populaire. La production de la Ferme Bio Ranzo est largement en tête, et  des plats appétissants de canard se trouvent aussi régulièrement sur les menus de plusieurs restaurants.

Nous nous sommes donc penchés de façon intensive sur le sujet de l’élevage de canards. Des équipements avancés d’élevage et d’alimentation en sont le résultat.

FORMATIONS ET SPECIALITES

Formation aux Métiers Agricoles !

OBTENEZ  UN CERTIFICAT  D’APTITUDE  PROFESSIONNELLE  AGRICOLE ( CAPA )

L’agriculture est-elle un secteur qui embauche ? Quels sont les métiers phare et qui connaissent de bons débouchés ? Découvrez notre filiale FORMATIONS ET SPECIALITES  consacrée au secteur Agriculture, qui fait le point sur les principaux domaines d’activités agricole , les évolutions innovantes des differents secteurs , mais aussi des fiches dédiées à chaque specialité afin d’opter pour celle qui vous correspond le mieux !

LE BLOG

Le blog de l’agriculture biologique:

Blog consacré à l’agriculture biologique et celle dite « conventionnelle ». Que ce soit du point de vue du rendement, de la qualité ou de la mise en pratique. Pour ou contre l’agriculture biologique !?!

ECRIVEZ NOUS

3 + 9 =

CONTACTS  FERME BIO RANZO

      Bonepoupa, yabassi ( littoral ) – Bp 7580 Douala  

  📨    ceo@fermebioranzo.com

   ☎     +237  674 78 18 78

 

ILS TEMOIGNENT

Coronavirus, pression pucerons, moisson précoce…

Retrouvez les sujets qui ont rythmé cette année culturale 2019/2020 à travers les reportages et témoignages

d’agriculteurs préférés des lecteurs de FermeBioRanzo.com

l’appui de la Ferme Bio Ranzo  à travers son centre de formation  ; renforce les capacités techniques et managériales des jeunes entrepreneurs agricoles d’Afrique centrale et la promotion de leurs savoirs- faires ; un geste salutaire pour l’afrique. Merci!

ABDOU TAMOUAFFO

Entrepreneur agricole

Cette ferme  a la particularité d’héberger une immense diversité de plantes des moissons (ou plantes messicoles). Absence de produits de synthèse, , triage des semences à la ferme, cette combinaison de pratiques favorisent une culture bio.

FOMEKONG JOEL

Fermier Africain

Système agricole de production d’aliments et des autres produits de haute qualité qui utilise des ressources et des mécanismes de régulation naturels est un franc succès à la Ferme Bio Ranzo.

SIMONE ROCHERS

Conseillère agricole